Audi Q5 à partir de 2008

Un grand coup
Parmi les SUV d’Audi, l’Audi Q5 compact incarne le juste milieu entre le Q3 et le Q7. En matière de finition, de matériaux et de technique de précision, il n’est pas du tout en reste par rapport à ses confrères. Cela rend très clair, notamment, la victoire dans la catégorie des SUV en ce qui concerne le rapport DEKRA sur les véhicules d’occasion 2017.

Au niveau technique, le Q5 est basé sur la plate-forme de l’A4 et propose, avec une longueur de 4,63 mètres, un grand volume pour les passagers et le coffre. Les sièges sont confortables, le volume du coffre se classe à un niveau moyen avec 540 litres et peut être agrandi à 1 560 litres imposants après rabattage de la banquette arrière séparée. Une banquette arrière longitudinalement mobile et pratique fait partie du programme en tant qu’option supplémentaire. 

La tenue de route révèle le gène sportif du SUV d’Audi. Il tient la route en toute sécurité dans les virages, roule bien droit sur la voie, se laisse conduire avec précision et se déplace avec agilité dans le trafic. Il convainc à la fois par un confort de conduite équilibré, qui gagne encore grâce à un châssis adaptatif (en option). Ceux qui ont une vie sportive et sont prêts à faire des compromis en termes de confort trouvent un partenaire du même génie dans le châssis sportif rigide du pack S-Line. 

Normalement, un moteur turbodiesel tourne sous le capot d’un Q5 d’occasion. Le moteur 2.0 TDI avec 150 CV/110 kW joue le rôle du moteur d’entrée de gamme et, en plus des variantes en quatre roues motrices, il représente l’unique version du Q5 avec traction avant. Le moteur 3.0 TDI à six cylindres avec une puissance de 258 CV/190 kW est un vrai régal technique qui permet toutefois, avec une dynamique convaincante (0-100 en 6,2 secondes), de se contenter d’une consommation normale de 6,3 litres.

Les moteurs essence 2.0 et 3.0 TFSI à injection directe (jusqu’à 272 C/200 kW) ne gaspillent pas non plus le carburant et se chargent de chaque dixième de la propulsion du Q5. Le moteur 2.0 TFSI Quattro du Q5 hybride, dont la puissance du système s’accumule à 245 CV/180 kW depuis le moteur essence et le moteur électrique, attire le conducteur qui a une conscience écologique. 

Le bon équipement de sécurité comprend, de série, six airbags et l’ESP, entre autres. De plus, divers systèmes d’assistance comme le régulateur de vitesse actif, l’assistant de feux de route, l’alerte de franchissement involontaire de ligne et l’assistance de changement de voie sont disponibles en supplément depuis le début de la production (2008).

Commentaire 2017
Avec la Q5 lancée en 2008, Audi a réussi un pari audacieux qui est très prisé des acheteurs de voitures d'occasion. Elle fait très bonne impression et occupe ainsi la première place générale de la catégorie des SUV dans toutes les plages kilométriques. Félicitations ! Cependant, un nombre légèrement accru de pare-brise montrant des impacts de pierres apparaît dans le bilan des défauts.

Afficher les détails du véhicule